Corse Orientale
Espace pro Contact

Repenser le tourisme et sa façon de voyager

12
mai.

Les touristes se font plus nombreux chaque année car le voyage se démocratise de plus en plus. Avec l'accroissement des classes moyennes, des tarifs low-costs toujours plus attractifs, internet qui facilite l'organisation des séjours et des visas plus accessibles... 

On parle alors du tourisme de masse et du « surtourisme » (activité touristique dans des lieux trop fréquentés).

Vous avez certainement déjà été témoin ou victime de ce phénomène de « surtourisme ».

On vous a vanté les mérites d’un lieu « à ne surtout pas manquer » et puis lorsque ENFIN vous y arrivez, une horde de touristes rend l’expérience insoutenable, gâchée.

L'envie d'immortaliser le lieu et de prendre cette photo coûte que coûte va conduire le visiteur à se heurter à une bataille (tant bien que mal) pour se faire une place dans la foule et prendre LE cliché tant espéré. 

Peu importe si cela implique de se torsionner pour capter le meilleur angle possible ou de faire un détour sur Photoshop ou Instagram pour retoucher la photo plus tard, pourvu que l’on ne puisse pas découvrir la réalité du triste décor, de ce « nid à touristes ».

Finalement, rien n’est plus désagréable que de garder ce souvenir en tête. Souvenir qui laisse un goût amer, un sentiment d’absurdité et de désillusion.

Ce touriste ce peut être un ami, un voisin, un cousin, un collègue... et même vous et moi ! 

Malgré tout, nous nous rendons bien compte que tout ceci n’a pas de sens. C’est comme se voiler la face.

Nous avons bien conscience que notre photo est mensongère mais rien n’y fait, c’est plus fort que nous. Personne ne nous a demandé de la publier d’ailleurs, cette photo, mais bon, puisque nous y sommes allés, autant le prouver. Une petite légende qui va bien avec et paf ! Le tour est joué, la photo partagée.

Ce à quoi il faut réfléchir dans le fond, c'est qu’est-ce qui fait le plus plaisir ?

Publier une jolie photo qui attirera un grand nombre de « likes », ou passer un agréable moment en bonne compagnie et hors des sentiers battus ?

C’est pourquoi en optant pour des vacances en Corse Orientale vous êtes sûr de découvrir la corse autrement, la corse au plus proche de la nature et de ses habitants.

Alors faites le choix d'un tourisme responsable : visitez la Corse Orientale, "Terre de nature, Terre de rencontre" !

Avec des eco établissements engagés, qui font attention à la planète tout en offrant un accueil et des services aux petits soins des visiteurs, vous ne serez certainement pas déçus.

#cetetejedecouvrelacorseorientale

-
Ecrit par Annabelle Gossein
Le 12/05/20

Catégories :

  Office de tourisme de l'Oriente 80 avenue Saint-Alexandre SAULI
  20270 ALERIA
  04 95 57 01 51
  tourismeoriente@orange.fr
  www.oriente-corsica.com

  Office de Tourisme Fium'Orbu Castellu 55 route Ghisoni
  20240 GHISONACCIA
  04 95 56 12 38
  tourisme.ghisonaccia@orange.fr
  www.corseorientale.com

Fonds européens agricoles pour le développement rural : l'Europe investit dans les zones rurales

Partager cette page sur les réseaux sociaux